Et demain, on change quoi ?

Et demain, on change quoi ?

Depuis plusieurs années, la question de la transition est un axe important du travail de l’association ARTO. L’équipe a souhaité mettre à profit ce "temps suspendu" pour dynamiser cet axe et réfléchir à son secteur d'activité dans l'objectif de "penser l'après".

La sortie de crise reste encore floue et la priorité reste la solidarité avec le secteur de la santé, les malades et les personnes les plus précaires, mais nous souhaitons dès maintenant tenter d’ébaucher des solutions pour demain, ensemble !

On a donc choisi de vous présenter aujourd'hui le travail que nous menons en ce sens, mais aussi de manifester notre envie de renforcer nos échanges avec vous pour avancer plus loin encore !

C'est l'occasion aussi de revenir sur un projet un projet pédagogique co-construit avec les espaces verts et l'association Arbres et Paysages d'Autan, qui entre dans notre démarche de transition sociale et écologique : la plantation de haies pour compenser l'empreinte carbone du Festival de rue ! + d'infos

Au sein de l'équipe...

L’équipe a souhaité tirer parti de ce moment suspendu pour questionner son rapport au travail. Toute l'équipe d'ARTO est donc mobilisée pour proposer des pistes, chacun·e selon son métier (programmateur·trice, administrateur, chargée de communication, de médiation, régisseur...), à partir d'un questionnaire. Avec les conseils de L’Escargot migrateur, cette première étape de travail sera suivie d’un séminaire interne qui s’appuiera sur des outils de l’éducation populaire pour échanger de vive voix, imaginer un plan d’action pour sa mise en pratique et faire évoluer le projet d’ARTO.

> Retrouvez le questionnaire en téléchargement sur la gauche de la page !

Pour aller plus loin...

Liste ouverte et collaborative ! N'hésitez pas à nous envoyer les ressources, articles, vidéos, qui vous semblent intéressantes !

Nourrir sa réflexion

  • Jean Tirole (prix Nobel d’économie 2014, président honoraire de l’École d’économie de Toulouse), "Allons-nous enfin apprendre notre leçon ?", Le Monde, 25 mars 2020.
  • Bruno Latour (sociologue et philosophe, anthropologue des sciences), "La crise sanitaire incite à se préparer à la mutation climatique", Le Monde, 25 mars 2020.
  • Maxime Combes (économiste, auteur de Sortons de l’âge des fossiles ! Manifeste pour la transition), "Ne revenons pas à la « normalité » !", Politis, 25 mars 2020.
  • Corine Pelluchon (professeure de philosophie à l’université Gustave-Eiffel (Loire-Atlantique) et membre du conseil scientifique de la Fondation Nicolas Hulot), "L’épidémie doit nous conduire à habiter autrement le monde", Le Monde, 24 mars 2020.
  • Byung-Chul Han (philosophe), « La révolution virale n’aura pas lieu », Libération, 5 avril 2020.
  • Michel Wieviorka (sociologue), « Les jours heureux sont pour demain », Libération, 5 avril 2020.
  • Odile Tourneux, « Gare aux conséquences politiques du confinement », Lundimatin, 30 mars 2020.
  • Réseau Action Climat, "Pour une plus grande résilience face aux crises", sur le site de l'association.
  • Émilie Massemin, "Crise sanitaire : les propositions se multiplient pour penser un après plus écologique", Reporterre, 7 avril 2020.
  • Cyril Dion (réalisateur et écrivain, coauteur du film documentaire Demain) « Ce qui nous arrive pourrait se produire avec la crise climatique et écologique », Le Monde, 14 avril 2020.
  • Cyril Dion, « La crise du Covid-19 peut nous aider à construire le monde d’après », Le Monde, 13 avril 2020.
  • Edgar Morin : « Cette crise nous pousse à nous interroger sur notre mode de vie, sur nos vrais besoins masqués dans les aliénations du quotidien », Le Monde, 19 avril 2020.

Espace d'échanges / Contribuer / Agir

  • Le jour d'après : Destinée à recueillir pendant un mois les idées des citoyen·ne·s et des associations pour une sortie de crise permettant une transition écologique et sociale, cette plateforme a été mise en ligne le 3 avril par une soixantaine de parlementaires. En espérant que cela puisse avoir un impact, à vos claviers !
  • Plus jamais ça ! Construisons ensemble le jour d'après : 16 associations (ATTAC, Alternatiba, Les Amis de la Terre…) et syndicats lancent une pétition pour un Jour d’Après écologique, féministe et social !
  • L'exercice pratique de Bruno Latour : Le sociologue propose un auto-questionnement pour nous aider à réfléchir à la société d’après.

Archive

Cette page n'est pas une archive