ÉDITO

ÉDITO

« Tous les chagrins sont supportables si on en fait un conte ou si on les raconte. » Isak Dinesen, citée par Hannah Arendt dans Condition de l’homme moderne.

La situation que nous endurons nous montre que nous avons besoin de la culture pour nous interroger, nous accompagner, nous émouvoir, nous chahuter, nous alerter et créer des liens, des espaces de frictions, de poésie et d’émotions... Nous en avons besoin pour rester debout face au chaos.
Avec cet arrêt brutal, nous avons vécu l’inimaginable et nous vivons maintenant l’invraisemblable… Une sorte de retour à l’anormal. Restons vigilant·e·s et imaginons ensemble de possibles suites concrètes pour ne pas laisser retomber ces mots jusqu’« à la prochaine fin du monde » !
À ARTO, cette tragédie nous a conforté·e·s dans notre désir d’imaginer un projet culturel expérimental avec et pour vous. Nous souhaitons sortir des logiques de flux et de rentabilité à tout prix, repenser le faire avec, retrouver le temps, favoriser les décloisonnements et les solidarités, réactiver les droits culturels, les questions de transition écologique et sociale pour construire ensemble un projet, avec vous et pour les générations futures.
Lors de cette saison, qui, nous l’espérons, pourra avoir lieu dans les meilleures conditions possibles, nous esquissons quelques réponses. Nous reposons la richesse culturelle et sociale au centre, en mettant le plaisir, la curiosité et la joie comme moteurs, en vous incitant à pousser les portes du Kiwi et rester à nos côtés pour faire vivre ce projet, vous sans qui cette aventure n’aurait aucun sens.

Bonne découverte !
L’équipe d’ARTO

Archive

Cette page n'est pas une archive